Logo Francfort Business

Que ne faut-il pas dire à la médecine du travail ?

Médecine du travail ce qu'il ne faut pas dire lors des séances

Pour que les entreprises puissent fonctionner de manière optimale, il est important que leurs employés soient en bonne santé. Pour y veiller, le service de médecine du travail s’occupe de contrôler leur état (physique et psychologique) et de prendre les mesures nécessaires. Mais pour certaines raisons, les employés peuvent être amenés à ne pas tout dire à leur médecin. Retrouvez plus de détails dans cet article ?

Médecine du travail : présentation

La médecine du travail se présente comme une spécialité médicale dont l’objectif est d’éviter les problèmes de santé aux travailleurs en rapport à leur activité. Ainsi, elle permet de :

  • Suivre les conditions d’hygiène au sein des entreprises ;
  • Prévenir les risques ;
  • Surveiller l’état de santé des employés.

Il faut remarquer que le médecin du travail a également pour rôle de donner des conseils aux travailleurs.

Qui peut faire appel à la médecine du travail ?

Les employeurs, aussi bien que les employés, sont en mesure de contacter la médecine du travail. Les dirigeants de droit privé, tout comme ceux des centres publics, peuvent faire appel à la médecine du travail pour les employés qu’ils recrutent. Concernant les établissements publics, il s’agit particulièrement des :

  • EPIC : Établissements publics à caractère industriel et commercial ;
  • EPA : Établissements publics administratifs.
  • Établissements de santé ;
  • Établissements médico-sociaux.

En ce qui concerne les employés de ces centres, ils peuvent solliciter la médecine du travail, peu importe le temps de travail (partiel, complet, etc.) et la nature de leur contrat : intérim, CDD, CDI, etc. 

Médecine du travail ce qu'il ne faut pas dire

Que ne faut-il pas dire à la médecine du travail ?

Puisque le médecin du travail a en charge la santé des employés, ces derniers sont amenés à lui confier des secrets sur leur état de santé. Cependant, faut-il tout confier au professionnel de santé lors des réunions ?

Il est possible de tout dire au médecin d’un point de vue technique

Les médecins du travail sont tenus par le secret professionnel à l’instar des professionnels de santé qu’on retrouve dans les centres hospitaliers. Ils ne doivent donc pas divulguer des informations que les travailleurs leur confient et qui n’ont aucun rapport direct avec le poste de travail occupé. Toutefois, pendant l’entretien, lorsqu’on fait part à ce dernier d’informations qui font montre de ce qu’on n’est plus apte pour le poste occupé ou qu’on souhaiterait un aménagement, ce dernier se trouvera dans l’obligation de s’en référer aux dirigeants de la société. C’est pourquoi il est vraiment important de savoir quoi dire à son médecin de travail.

Aucune obligation de tout révéler à son médecin de travail

Lorsqu’on a conscience du fait qu’on pourrait être déclaré inapte pour son travail, on est parfaitement libre de garder pour soi les symptômes qui pourraient mettre de puces à l’oreille du médecin. Quoiqu’il ne soit pas conseillé d’occuper un poste de travail qui mette la santé et le bien-être en péril, rien n’oblige à dire quoique ce soit au médecin, même lorsque la visite médicale a lieu sur imposition du dirigeant.

La protection qu’offre le secret médical et ses faiblesses

Tenir le secret médical n’est pas toujours facile dans le contexte de travail. En effet, il est difficile de cacher sa dépression par exemple ou son cancer quand le formulaire d’arrêt-maladie vient du service de psychiatrie ou d’oncologie. Par ailleurs, la paperasserie administrative peut se révéler très indiscrète. 

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *